Regard sur… Le choix.

« Choisir, c’est renoncer ».

Commencer l’écriture d’un « Regard sur le choix  par cette phrase attribuée à André Gide a sonné comme une évidence. Pourtant le choix va souvent au delà de l’évidence.

Si l’évidence s’impose à l’esprit comme une vérité, sans qu’il soit besoin d’aucune preuve ou justification, la notion de choix peut partager cette dimension subjective mais  également avoir besoin d’intégrer une analyse objective de la  situation. Ce pour prendre une décision ou la justifier.

Certains choix relèvent de l’évidence, d’autres non. Parfois le coeur a ses raisons que la raison n’a pas envie de connaitre. Parfois le coeur a besoin de savoir que la raison connait et valide ses raisons.

Ce texte a commencé par la phrase: « Choisir, c’est renoncer. » Renoncer? Pourquoi? Pour quoi?

La difficulté de faire un choix vient souvent de là: nous savons POURQUOI nous choisissons et donc renonçons à certaines choses. Mais nous nous demandons souvent : « POUR QUOI?. En quelque sorte un : « Et après? » Comme une crainte de s’engager vers l’inconnu.

Prenons un exemple matériel simple.

Je suis dans un magasin, je vois une robe qui me plait beaucoup mais j’hésite à l’acheter pour un tas de raisons:  un style qui n’est pas habituellement le mien, la question du  besoin ou non d’une robe, le prix; je me demande si je la porterai vraiment…

Je sais que j’ai l’envie de l’acheter. Mais surgit cette question du « Pour quoi? » liée à mes hésitations, cette interrogation: « est-ce que j’en ai vraiment besoin? »

Au delà de la réserve liée au côté financier, j’ai envie de dire: « achetez, achetons cette robe! » Pourquoi? Simplement car cela fait du bien d’écouter ses envies quelques fois. Quelques fois, car il faut aussi savoir accepter la frustration de ne pas pouvoir faire. Accepter de ne pas pouvoir faire, c’est déjà vaincre la frustration.

Et puis quelques fois donc, suivons notre instinct et nos envies. Pourquoi? Simplement parce que nous en avons envie et qu’y répondre, c’est  être bienveillant avec soi. Il est important d’être bien avec soi pour pouvoir être bien avec les autres.

 

Cet exemple matériel de la robe est transférable à des situations d’autres ordres.

Il en ressort l’idée d’ équilibre:

  • entre choisir et renoncer, ou choisir de renoncer,
  • entre penser à soi et penser aux autres, ou penser à soi pour mieux penser aux autres.Choisir

Equilibre ne signifie pas égalité. Nous n’avons pas à équilibrer les différents types de situations. L’équilibre viendra du fait que nous acceptons de faire nos propres choix en pensant à nous tout en sachant  que les autres sont là, n’y adhérant pas forcément et pouvant même être victimes des conséquences de ces choix.

Choisir sans culpabiliser. Penser à soi sans  égoïsme, avec une juste part d’individualisme.

Si en sociologie l’individualisme met en avant les droits et les responsabilités de l’individu considérant que les institutions sociales n’existent que pour le bien de l’individu, notons, et n’oublions pas, que  deux termes sont juxtaposés: « droits » et « responsabilités ».

Notre bien-être découle de notre relation à nous-mêmes et de notre relation aux autres. L’équilibre de la Société découle de l’équilibre des individus qui la composent en tant qu’individualités mais aussi en tant qu’ensemble d’individualités formant une entité.

Choisir de penser à soi n’est pas forcément aussi égoïste que ce que l’on pense de prime abord.

Témoignage d’une personne parfois perdue face à la difficulté de choisir.

 

« Gardons-nous bien de suivre, à la manière des moutons, le troupeau de ceux qui précèdent en allant non pas vers où il faut aller, mais simplement où vont les autres. Car rien n’entraîne à de plus grands malheurs que de se conformer à la rumeur publique, en estimant que les meilleurs choix sont ceux du plus grand nombre, de se laisser conduire par la multiplicité des exemples – cela parce que nous vivons non d’après la raison mais dans un esprit d’imitation. »
Sénèque – vers 4 av JC-65 – De la vie heureuse (De Vita Beata)

Lien retour vers la page de Bienvenue

Lien retour vers la page « Regards sur… »

Laisser un commentaire

Page generated in 1,320 seconds. Stats plugin by www.blog.ca