Chut…je rêve.

 

chut je rêve

C’est bon de prendre le temps! Ce matin, quand j’ai ouvert les yeux, j’ai décidé de profiter encore un moment de la chaleur de la couette. Je crois même m’être réendormi…

Mais bon, pas envie de passer toute la journée ainsi pour autant! Allez hop, décision prise: je me lève, enfile rapidement des vêtements attrapés au hasard et direction le café du coin. Que c’est bon un café matinal accompagné d’un croissant chaud, dégusté à la table d’un café, un quotidien à portée de mains.Une heure passée ainsi à regarder les gens qui passent, à écouter les rares bavardages matinaux de mes voisins de table. Les gens parlent peu la matin: ils boivent leur café, lisent leur journal. Et si je profitais de cette journée pour marcher un peu? « L’addition, s’il vous plait. »

Bien emmitouflé dans des habits peu élégants mais confortables pour cette journée d’hiver ensoleillée, je marche. Je marche au hasard des rues. Je redécouvre des lieux que j’avais oubliés: une porte cochère, une gargouille qui me regarde de haut, un petit  jardin potager en pleine ville, des cours intérieures que j’aperçois par une porte qui s’ouvre lorsque je passe. Je redécouvre ma ville que je ne prends plus le temps de regarder au quotidien quand je saute dans le tramway dès la première heure…ou la dernière.

A midi, je me pose dans une brasserie. Le plat du jour est simple et bon, l’accueil à l’identique. Pour cet après-midi, ce sera séance cinéma. Peu importe le film. Essentiellement savourer le plaisir de l’ambiance du lieu.

Ce soir j’inviterai deux ou trois potes pour bien terminer cette journée « extra-ordinaire ». Il faudrait que je pense à en vivre plus souvent de telles.  » Dring, dring, dring ». Mes potes seraient -ils déjà là? Non… Ce n’est pas la sonnerie de la porte mais celle du réveil. Je rêvais! Je n’ai pas vécu cette journée?!

C’est décidé: demain, je pose un jour de congé et je fais que mon rêve devienne réalité.

Morale? Il faut se donner les moyens de vivre ses rêves. Tous ne sont pas insensés. Ils peuvent être très simples…mais ne sont pas moins beaux pour autant.

Lien de retour vers la page « Contes et Nouvelles »

Lien de retour vers la page de Bienvenue

2 Comments on Chut…je rêve.

  1. J’ai aimé ce texte sur le rêve qui nous invite à oser simplement vivre les nôtres. Il résonne curieusement avec ce que je disais hier à une amie dans une discussion à bâtons rompus : « finalement qu’est ce qui différencie un projet d’un rêve ? » Nous en concluions toutes les deux que le projet était concret, tenait compte des paramètres de la réalité et que le rêve tenait plus de l’illusion car nous le pensions inaccessible ». C’est vrai; Mais que serait le monde si ceux qui rêvent s’enfermaient dans cette définition définitivement ? Que serait la créativité, toutes les formes de recherches, toutes les envies d’inventer des choses plus belles ?
    Il me semble que prendre ses rêves par la main pour leur donner forme réelle est un pari à oser plus souvent. Et ce texte me donne envie d’oser rêver davantage.
    Car je mets souvent un frein moi même à cette faculté dans une sorte de peur.
    Mais peur de quoi au fond ? C’est décidé je vais lister mes rêves et me mettre au défi d’en réaliser certains; En commençant petit, Sans tomber dans la mégalo mais comme un jeu entre moi et moi.

Laisser un commentaire

Page generated in 0,691 seconds. Stats plugin by www.blog.ca