Pour une personne « spéciale » en un jour « spécial »

 

 

pour une personne spéciale

 

 

25 ans que je la connais!

Les premiers qualificatifs qui me viennent à l’esprit pour la décrire sont: spontanéité, fraîcheur, sourire, éclats de rire, vivacité d’esprit, intelligence et intelligence de vie, sensibilité, gentillesse et une certaine force de caractère.

Beaucoup de qualités dans tout cela… Et pas de défaut? Probablement, comme tout un chacun. Mais ses défauts sont minimes au regard de ses qualités et je ne sais même pas si je peux employer ce mot au pluriel… Car elle a la capacité à se remettre en cause et à tenter de corriger ses points faibles.

Je l’ai vue naître, grandir, évoluer. La chrysalide devenue papillon. Elle a toujours  ce caractère enjoué, cette fraicheur et cette spontanéité que l’on perd parfois en arrivant dans  le monde des adultes. La vie nous pousse à grandir. Et elle a su grandir sans s’aigrir.

Elle a su prendre ses valises et tendre le cordon pour vivre sa vie. Je n’emploie pas l’expression « couper le cordon » car je pense que lorsqu’un lien très fort nous unit à quelqu’un, il est étirable à l’infini mais il reste existant.

Elle a donc pris ses valises et  est partie vivre sa vie. Elle s’est prise en mains et s’est assumée. Mais ce qui contribue à sa force, c’est aussi de savoir que  « les siens » seront toujours là pour elle. Certaines fois elle appelle, d’autres non. Peu importe, car les moments partagés sont toujours des moments de pur bonheur.

Aujourd’hui, donc, ça fait 25 ans que j’ai le bonheur de la connaître.  Et, en ce jour spécial, je voulais lui dire:

Bon anniversaire ma fille!      

Tu fais partie des plus belles choses de ma vie. Continue à être ce que tu es car tu es quelqu’un d’exceptionnel. Je t’aime. Je te souhaite une infinité de belles choses.                   

Et garde cette capacité, que tu as,  à porter un regard positif sur ce qui t’entoure et à apprécier la vie tout en ayant le sens des réalités.

JOYEUX ANNIVERSAIRE!!!!!

Ce poème en cadeau 😉

Disons les choses franchement,
Mettons sur la table nos tripes
Et avouons sans faux-fuyant
Car qui renonce à ses principes
D’un peu de son identité se vide,
Et même, une part de soi-même enterre,
Comme la chrysalide,
Comme le grain en terre.
                                                                                                                                        (François Lavallée, « L’enfant qui chantonnait », in Quand la fontaine coule dans la vallée, Linguatech, Montréal, 2006.)

pour une personne spéciale

Lien vers la page « Clins d’oeils »

Lien vers la page de Bienvenue

 

 

4 Comments on Pour une personne « spéciale » en un jour « spécial »

  1. quel réel plaisir de te lire, de lire tout simplement ce que tu écris si bien, je ne te connaissais pas si bonne écrivaine, parfaitement rédigé avec enfin on retrouve ton parcours professionnel beaucoup de vocabulaire.
    et cette belle déclaration d’amour à ta fille, c’est magnifique………….

  2. Parler des personnes aimées avec ce sentiment pour celui qui lit qu’une immense tendresse se faufile entre les phrases et les mots et sait dire mieux encore cet amour unique et en même temps universel. Je retrouve à travers ces belles déclarations les visages de ma mère , de mon fils moi aussi. Dire cet amour est tellement important et une telle force aussi pour celui qui reçoit ces mots…

Laisser un commentaire

Page generated in 0,763 seconds. Stats plugin by www.blog.ca