………………….IL………………….

track

 

          Il est arrivé par un beau matin du mois de mars, exactement le jour où il était prévu qu’il arrive mais par une voie autre que celle prévue.

Après neuf mois de vie intra-utérine, c’est par le biais d’une césarienne non planifiée qu’il a découvert le monde extérieur. Il avait levé la tête et présenté son front, d’où la nécessité d’un recours à une césarienne. Etait- ce déjà là le signe d’un esprit curieux ? Du haut de ses cinquante – cinq centimètres à la naissance, il laissait entendre que ce serait un grand personnage.

D’un bébé éveillé grandissant sans difficulté, il passa l’enfance et l’adolescence de manière tout aussi naturelle, intéressé par tout ce qui l’entourait. Un bébé facile, un enfant facile, un adolescent…pas trop difficile, juste ado ce qu’il fallait, histoire de s’affirmer et de construire sa personnalité. Suite logique, il devint un jeune adulte sans difficulté majeure. Vous allez penser : « un chanceux de la vie ». Oui et non, car sa force, physique et morale, il se l’était construite. Le chemin de sa vie n’avait pas été uniquement rectiligne. Mais il avait su aborder les virages dangereux, passer les montées, gérer les descentes, savourer certaines routes.

Divers problèmes de santé avaient influencé sa vie : assez jeune, il avait eu à assumer un traitement médical sur du long terme, traitement qui avait stabilisé la pathologie pour laquelle il était suivi. Cette prise de médicaments quotidienne lui avait appris à se prendre en mains et développé son sens des responsabilités. Il avait su tiré du positif de la situation.

Puis les années passèrent et il n’eut plus de traitement médical. Tout allait pour le mieux au niveau santé. Par une pratique sportive régulière, il avait associé un corps sain à un esprit sain. Mais les choses de la vie font parfois que tout ne se passe comme on le souhaite. D’autres soucis de santé ne lui permirent pas de continuer sur la voie professionnelle qu’il avait envisagée. Nouveau coup du sort qui lui fit effectuer un nouveau rebond. Dans ce genre de situation, en premier lieu on peut éprouver de la tristesse, de la colère, de la déception. Deux options se présentent alors : se choisir une autre direction, sans nier la présence des sentiments ressentis, ou bien se morfondre sans essayer de faire le deuil de ce que l’on ne peut atteindre. Il choisit de rester maître de son destin et prit une autre orientation. Un jour, un médecin lui avait dit : « dans la vie on a tous nos handicaps. Parfois ils nous permettent de rebondir et d’aller plus loin, de découvrir de nouveaux horizons insoupçonnés dans lesquels on se réalise totalement. »

A ce jour, IL a des rêves et travaille à leur réalisation. Il les vit le plus possible. Et, plus simplement : il vit. Il vit en essayant d’être en accord avec ses choix, en s’adaptant et en rebondissant sur les situations rencontrées, en savourant ce qui lui est donné et ce qu’il arrive à obtenir. La vie c’est cela. Ce n’est pas avoir tout ce que l’on souhaite mais c’est savoir apprécier ce que l’on a et ce que l’on réussit à en faire. C’est savoir ce que l’on veut et se donner les moyens de l’avoir.

En lisant ce texte, vous vous êtes probablement demandés quels étaient les soucis de santé du héros de cette histoire, quels avaient été ses rêves et ses projets, ceux qu’il n’avait pu réaliser et ceux qu’il avait réalisés. Ce sont des détails que l’on aime trouver à la lecture d’une nouvelle.

Mais peu importe de savoir s’il est devenu médecin, mécanicien ou autre, s’il est marié ou pas, s’il a des enfants ou non, quel âge son âge, son nom, etc.

L’essentiel de cette histoire est de savoir qu’IL a des projets et qu’il essaie de les vivre, qu’avoir des projets ne signifie pas uniquement être tourner vers l’avenir, ni avoir des projets immenses. Avoir des projets signifie que l’on garde la maitrise de son destin et de sa vie à laquelle on donne un sens. C’est par cette voie que l’on savoure son présent qui prend alors toute sa valeur. : « On est ». On a été, on est et on sera encore. On pourrait écrire aussi : « on a été, on nait et on saura encore ».

Le plus difficile n’est pas toujours la réalisation de ses projets. Le plus difficile est de savoir ce que l’on veut et quels moyens, petits ou grands, on souhaite se donner pour y arriver. C’est ce que nous raconte l’histoire de « IL », cet inconnu que vous ne connaissez pas et dont l’histoire nous montre que beaucoup de choses sont possibles au-delà des difficultés de la vie. Merci « IL » pour l’exemple que tu nous offres.

projet

 

« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité. Un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. » Winston Churcill

« Croire en quelque chose et ne pas le vivre, c’est malhonnête. » Gandhi

« Échouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente. »
– Henry Ford

Lien retour vers la page « Clins d’oeils »

Lien retour vers la page de Bienvenue

Page generated in 1,452 seconds. Stats plugin by www.blog.ca