Brèves de vie d’avril 2016

Brève de vie n°5 Attendrissant

L’autre jour en sortant d’une séance de sport,  je vois dans le jardin du mas qui accueille diverses activités sportives et culturelles, un monsieur âgé avec une bicyclette.

bicyclette
A bicyclette

Un peu plus loin se trouve un groupe de dames du même club de chorale que lui. A ce moment là j’entends, non pas leurs chants, mais le monsieur qui propose à une des dames de la raccompagner. La dame accepte en lui demandant de l’attendre deux minutes, histoire de…ne pas avoir l’air de céder immédiatement.

Intriguée je jette un oeil pour voir ce qui va se passer, comment ce charmant monsieur va raccompagner cette charmante dame avec sa bicyclette.

Je les vois alors tout simplement partant côte à côte, monsieur poussant la bicyclette de sa main gauche et faisant la conversation à madame sur sa droite.

bicyclette

 

 

Brève de vie n°4 Enthousiasme

L’autre jour Laetitia déambulait dans les rues de sa ville. C’était une belle journée ensoleillée de début de printemps.

enthousiasme
Enthousiasme

Au hasard d’une rue, elle a croisé l’ami d’un ami qu’elle avait vu quelques temps auparavant au mariage de l’ami commun. Un bonjour et quelques formules de politesse échangées. L’ami de l’ami n’avait pas trop de temps: il était sur son temps de travail entre deux visites de clients.

Laetitia l’interroge alors sur son activité professionnelle. Et là, grande tirade en retour: dans le cadre de son travail, l’ami de l’ami venait d’intervenir sur une construction de la ville qui était transformée en magasin tout en étant classée « Bâtiment de France ».

Alors qu’il était pressé, l’ami de l’ami,pris par son enthousiasme, est revenu quelques rues  en arrière avec Laetitia pour lui montrer le bâtiment et lui en tracer l’historique, fort intéressant en l’occurrence.

Conclusion?

Sachons nous enthousiasmer et partager nos enthousiasmes. Soyons adultes en gardant une âme d’enfant.

La vie est bien triste pour celui qui ne sait plus rêver et s’enthousiasmer. Plus encore est heureux celui qui sait partager son enthousiasme et sa joie de vivre.âme d'enfant

 

 

Brève de vie n°3

La brève de Vie d’aujourd’hui pourrait tout autant trouver sa place dans une page « Regard sur… l’intolérance »

équilibre coeur raison
Le coeur et la raison

Lundi, Paula  a accompagné sa mère à l’hôpital car celle-ci avait un examen médical à passer.

Dans la salle d’attente de l’imagerie médicale, dès 7h30 cinq autres personnes attendaient également. Généralement, même lorsqu’on est réveillé et levé, ce n’est pas une heure à laquelle l’on a envie de partir en polémiques et longs discours. Généralement…Ce qui n’était pas le cas d’un monsieur d’un certain âge qui a commencé à parler pour qui voulait bien l’écouter et surtout pour lui-même. Il est parti dans un monologue portant un regard négatif sur tous les sujets qu’il abordait.

Paula a croisé deux ou trois fois le regard de cet homme qui  alors s’en emparait pour essayer d’engager la conversation. Paula a calmement esquissé deux, trois réponses en se disant que le mieux était de ne pas répondre aux personnes sectaires. Mais face au champ libre qui lui était laissé, l’homme est monté en puissance dans son discours d’intolérance. A un point tel que Paula  n’a pu se retenir de remettre ce monsieur à sa place en s’énervant quelque peu.

Même si elle a apprécié le calme qui a suivi alors, elle s’est dit en elle-même qu’elle avait fait preuve d’intolérance en s’énervant.

question d'équilibre
Question d’équilibre

Morale(s) de l’histoire?

  • Ne devenons pas comme les personnes intolérantes mais ne leur laissons pas non plus  le monopole de la parole.
  • Nous pouvons faire preuve de tolérance sans pour autant tout accepter.

Brève de vie n°2

Nous l’avons bien compris: l’idée de ces « Brèves de Vie » est de s’exercer à regarder positivement ce qui nous entoure en se basant sur le principe que le positif engendre le positif et que de la gentillesse découle la gentillesse.

se regarder dans le miroir
Se regarder dans le miroir

Natacha adhère à  ce principe, lit les BDV chaque semaine et tente de l’appliquer dans son quotidien.

Mais voilà, comme cela arrive à tout un chacun, cette semaine elle est fatiguée, n’a pas envie de l’appliquer et espère un peu de retour. Mais le retour ne se fait pas toujours quand on l’attend.

Morale de l’histoire?

-Natacha a le droit de ne pas toujours vivre sur la base de ce principe.

-Ne pas toujours être bienveillant ne signifie pas être malveillant.

-De temps à autre, nous avons tous le droit d’être un peu égoïste pour nous ressourcer et repartir ensuite d’un bon pied.

– Pour pouvoir apporter du positif aux autres, il faut aussi en apporter à soi-même.

Etre soi
Etre soi

Alors la Brève  de Vie de la Semaine raconte l’histoire de Natacha qui, en ce moment, dit « non » à son entourage  et en ressent un certain bien-être. L’expression de surprise sur le visage de ceux qui l’entourent lui décoche quelques sourires… 🙂  😉

 

Brève n°1

Se lever ce matin et voir sur le calendrier que nous sommes le 1er avril. Se dire que, non,  ce n’est pas une blague:le temps passe vite…

1er avril
Profiter de chaque instant

Alors aujourd’hui ce n’est pas une plaisanterie quand  Joyce ne se précipite pas pour exécuter dans la minute la tâche demandée par son patron, quand elle annule un rendez-vous qui surcharge son emploi du temps, quand elle prend le temps d’une vraie pause -repas avec sa collègue, quand elle décide de s’accorder un temps pour elle entre sa journée de travail professionnel et sa journée domestique.

A nous de faire que les « 1er avril » soient plus nombreux dans notre année….car ce n’est pas une blague:le temps passe vite…

 

 

Lien retour vers la page des BDV 2016

Lien retour vers la page des BDV

Lien retour vers la page de Bienvenue

 

 

Page generated in 1,147 seconds. Stats plugin by www.blog.ca