Janvier 2015

Brève n° 1

Dans la rue , je passe à côté d’un SDF qui me demande si je n’ai pas une petite pièce. Je réponds que non.

Relance du SDF: « Ce n’est pas grave, je prends aussi les chèques, même en bois. C’est bon pour se chauffer l’hiver. »

Moi: « Vous avez le sens de l’humour. »

Lui: « Faut bien. Les gens sont tellement moroses de nos jours que j’essaie de leur apporter de la bonne humeur et les faire sourire. » BDV

Brève de vie n° 2

Dans le même esprit…

Je suis assise sur un banc, un bouquin à la main. J’attends un train. Concentrée sur mon livre je perçois vaguement que quelqu’un me parle. Mais je n’ai pas compris ce qui a été dit. Je lève alors la tête, un sourire aux lèvres. A côté de moi un SDF. Je pense qu’il va me demander une pièce. Et là il me dit, l’air surpris : « oh, vous êtes souriante, ça fait du bien. »

Bien sûr, il m’a aussi demandé une petite pièce pour un café. Je lui en ai donné une toute petite, même pas de quoi boire un café. Je n’avais que ça.

Alors, avant de partir, il ajoute : « Merci. Pas pour la pièce mais pour votre sourire rayonnant. Ca fait du bien, ça réchauffe.»  BDV

Brève de vie n° 3

Histoire d’amitié…

M. est malade depuis plusieurs jours. Elle habite loin de sa famille. Elle est ko, pas la force de bouger, d’aller faire les courses ou quoi que ce soit.

Ce soir là, elle entend frapper à sa porte. Une amie est là : elle est venue lui préparer à manger et lui tenir compagnie…

M. a entendu frapper ainsi à sa porte tous les soirs qui ont suivi : ses amis se sont relayés auprès d’elle jusqu’à ce qu’elle aille mieux. BDV

Brève de vie n° 4

Parfois difficile, mais possible…

Semaine, mois, période moroses? J’ai eu davantage de difficultés à trouver un élément positif cette fois-ci. Quelque chose de tout simple.

Ce matin , j’étais au travail. Coup de fil de ma fille. Bien évidemment, je décroche.                         – « Bonjour maman. J’avais juste envie de te faire un petit coucou matinal. »                      Echanges pendant deux, trois minutes. Puis elle termine la conversation en me donnant un proverbe dans l’esprit « blague  carambar ». Nul mais qui nous fait rire de bon matin!

Le soir, après le boulot, je rentre chez moi. Mon fils est là. Il me  sort le même proverbe « carambar ».  Nouvel éclat de rire! BDV

Lien retour vers la page de bienvenue

Lien retour vers la page d’accueil des BDV

Laisser un commentaire

Page generated in 0,597 seconds. Stats plugin by www.blog.ca